Modifier

Tout part d'une photo en noir et blanc, d'un prénom sans cesse répété, comme un murmure sans fin : Jacob, Jacob... Jacob, c'est ce jeune homme au regard doux, qui n'échappe pas à la guerre des hommes. Il quitte son Algérie natale pour aller combattre sous le drapeau français. Il quitte le manteau de la jeunesse, et rencontre la douleur de l'exil, les conditions précaires des soldats, mais aussi les premiers émois... Ce roman est une double quête initiatique : celle de Jacob, qui se découvre autant qu'il se meurt, et celle de sa mère, qui vit de toutes ses forces pour que Jacob ne soit jamais oublié. Ce roman, enfin, c'est le roman d'une famille. Une simple photo en noir et blanc, un prénom chuchoté par la mère jusqu'à son dernier souffle auront suffit à rendre Jacob immortel.